Guillaume et René Mathieu

Eleveurs de veaux de lait

Portrait…

La Haute Loire, terre d’élevage des veaux de lait

Traditionnellement, les éleveurs laitiers de notre département ont toujours élevé des veaux de lait pour valoriser au mieux leur production.

Guillaume et René MATHIEU
Le Poyet
43500 Beaune sur Arzon (altitude 900 mètres)

Un croisement judicieux

Les veaux sont très souvent issus de croisement entre des vaches de race Montbéliarde et des taureaux de race Charolaise ou Limousine ce qui permet d’obtenir des animaux avec de très bonnes qualités bouchères.

Ces veaux sont élevés en liberté, confortablement installés sur une litière paillée.

Le type d’élevage

Ils sont nourris au biberon, matin et soir avec le lait de leur mère. Le lait est distribué juste après la traite, pour être consommé à bonne température et ainsi être bien digéré.

Au début, ils consomment chaque jour, 2 repas de 3 litres de lait maternel, pour arriver à 2 repas de 8 litres à l’âge de 4 mois. L’augmentation de la quantité ingérée se fait en fonction de l’appétit du veau.

Cette conduite d’élevage ancestrale, nous permet de vous fournir une viande tendre et savoureuse qui ne perdra pas d’eau à la cuisson contrairement à des veaux élevés sur caillebottis et nourris à la poudre de lait.

C’est comme si nous voulions comparer les tomates du jardin et celles cultivées sous serre. La viande est en générale de couleur rosée.

Les animaux sont transportés par l’éleveur à l’abattoir communautaire du Puy en Velay ou ils sont traités avec l’application stricte de la règlementation en vigueur. Les carcasses sont, elles, découpées et conditionnées dans les ateliers de la ferme de Réchimas à Craponne sur Arzon.

C’est ainsi que Guillaume et René Mathieu élèvent et nous fournissent une quinzaine de veaux par an.

Merci à eux